She Moves On de Youn Sun Nah, 2017.

Type envies: 
Musique
Public: 
Adulte
Famille
Youn Sun Nah She moves on

She Moves On de Youn Sun Nah, 2017.

"Sur son nouvel album She Moves On, la chanteuse Youn Sun Nah explore plusieurs facettes de la musique nord-américaine. Quatre ans après Lento, sa voix unique n’a rien perdu de son élégance et de son potentiel émotionnel. Ballades touchantes, mélodies nostalgiques… Youn Sun Nah fait mouche.
En ce qui concerne les reprises, certaines ont obtenu des triomphes en leur temps comme par exemple "Teach The Gifted Chrildren", le fameux titre que Lou Reed a enregistré en 1980 sur « Growing Up in Public ». La tonalité bluesy enjouée donnée par Marc Ribot est accentuée par la sobriété vocale de la chanteuse et par l’accompagnement de la section rythmique qui se calque sur le titre original.

D’autres reprises sont moins connues comme la chanson "She Moves On" enregistrée en 1990 par Paul Simon sur l’album The Rhythm of the Saints où la section rythmique offre une caisse d’écho à la voix de la chanteuse qui, stimulée par la guitare accrocheuse, se fait un peu plus aventureuse. "The Dawntreader" enregistré en 1968 par Joni Mitchell sur son premier album studio Song to a Seagul ne compte pas parmi les titres les plus connus de la chanteuse américaine. La comparaison entre les versions des deux chanteuses demeure à l’avantage de l’originale beaucoup plus sensible, même si l’accompagnement de Jamie Shaft se fait très discret. Sur le seul titre qui émarge quelque peu dans le répertoire jazz, "Fools Rushing In" de R. Bloom et J. Mercer, l’orchestre contribue à donner un côté lénifiant à cette chanson que même Sinatra n’avait pas pu gommer en 1940.

On a particulièrement apprécié la reprise que Youn Sun Nah fait avec la guitare écorchée de Marc Ribot de "Drifting", la ballade dont Jimi Hendrix avait gravé un premier jet mais qui fut publiée avec deux ajouts après sa mort en 1971 sur « The Cry of love » De même on a vibré lorsque Youn Sun Nah prend sa kalimba (piano à pouces) sur le titre traditionnel "Black is The Color Of My True Love’s Hair". On a retrouvé les accents de fragilité et de puissance émotionnelle que sait prodiguer la chanteuse. Les notes posées avec parcimonie et sensibilité par la seule contrebasse respectent tout à fait ce climat intime."  Nicole Videmann, extrait du site internet: https://www.latins-de-jazz.com

 

Traveller / Youn Sun Nah , par Isa Di-V

 

Youn Sun Nah She moves on, par Isa Di-V

 

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Haut de page haut de page